Ampoule basse consommation fluocompacte: comment choisir

Ampoule basse consommation fluocompacte: comment choisir

Les ampoules à basse consommation fluocompactes , présentées comme un mode d’éclairage révolutionnaire, déferlent dans les rayons électricité de nos magasins préférés. Grandes surfaces, quincailleries traditionnelles et boutiques bio les exhibent fièrement, sûres de détenir le produit miracle, la panacée en terme d’économie d’énergie, de qualité d’éclairage et de protection de l’environnement. De fait, les performances de certains modèles sont franchement impressionnantes. Elles consomment jusqu’à 80% d’énergie en moins que des ampoules à incandescence, tout en diffusant une lumière de qualité supérieure, aux effets bénéfiques sur la santé…
Mais en y regardant de plus près, les caractéristiques des ces ampoules du futur sont disparates et tous les modèles sont loin d’offrir les même garanties. Face à ce choix cornélien, comment choisir le bon modèle d’ampoule basse consommation ?
4 conseils pour éviter de disjoncter.

Ampoule basse consommation : 4 conseils pour choisir

En matière de qualité d’ampoules basse consommation, les offres du marché sont aussi inégales que le jour et la nuit. La décision est d’autant plus délicate qu’aucune norme sanitaire et aucune explication ne viennent éclairer le consommateur perplexe.

Soyez vigilants : avant de vous ruer sur la première ampoule fluocompacte venue, prenez soin de lire ces quelques conseils.

En effet, du choix du modèle dépendront : l’importance des économies, la durée de vie l’ampoule, la qualité de l’éclairage et ses conséquences sur votre santé.

1. Trouvez la forme d’ampoule adéquate

Différentes formes existent, que ce soit pour l’ampoule basse consommation ( standard, flamme, réflecteur…) ou pour son culot. ( E14, E27, B22, GU10…).

Assurez vous aussi que les dimensions, notamment le diamètre du culot correspondent à votre installation électrique.

2. Définissez la puissance de l’ampoule pour une basse consommation

Fonction de la luminosité désirée et de la consommation souhaitée.
Il est utile de savoir que le rapport de puissance entre l’ampoule basse consommation et l’ampoule à incandescence est environ d’1/5.

Ainsi, une ampoule à économie n’a besoin que de 20W pour produire une luminosité équivalente aux 100 W d’une ampoule à incandescence.

Cliquez pour découvrir les ampoules air pur de 15 et 25 Watts

3. Choisissez la température : lumière plein spectre ou pas ?

A la différence d’une ampoule classique, les ampoules basse conso offrent un éventail de teintes, exprimées en degrés KELVIN.

En valeurs courantes :

  • 2700° K à 3200° K = température chaude
  • 4000° K = température de la lumière du jour
  • 5000° K à 6500° K = température froide.

Ces valeurs se répercutent non seulement sur l’atmosphère que vous souhaitez conférer à votre intérieur mais aussi sur votre santé. En effet, pour bénéficier de l’effet «luminothérapie», vous devrez opter pour des ampoules basse conso capables de produire une lumière plein spectre. Ces dernières imitent parfaitement la lumière naturelle du soleil à partir de 5500°K.

Cliquez pour découvrir:
l’ampoule luminothérapie plein spectre
l’ampoules luminothérapie air pur

4. Prévoyez la durée de vie de l’ampoule économique

L’espérance de vie d’une ampoule basse consommation, facteur d’économies, varie en fonction du prix. En général :

  • Une ampoule bon marché vous procurera 3000 heures,
  • Une ampoule de grande marque 6 à 8000 heures et
  • Une ampoules haut de gamme, utilisée en luminothérapie, 10 à 15 000 heures.

Les ampoules basse consommation haut de gamme coutent environ 30% plus cher que les modèles à 6000 heures mais sont beaucoup plus rentables dans le temps.

Par exemple, un modèle de 20 watts ( 100 watts en incandescence ) vous fera économiser 91 E sur sa durée de vie.

En savoir + sur  lampoule luminothérapie plein spectre 15000 heures

 

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, July 5th, 2012 à 13 h 55 min dans les catégories Produits naturels. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

2 commentaires

  1. Jean-Pascal - Les Livres du Bien être says:

    Cet article a le mérite de faire le point sur un sujet totalement occulté : en effet toutes les ampoules basse consommation ne sont pas équivalentes. Toutes les informations utiles sont présentes et énoncées avec clarté. Merci. Juste une petite remarque concernant l’ambiance : les ampoules à température chaude donnent un éclairage plus déco et plus relaxant que les ampoules à éclairage froid et ces dernières sont à réserver aux séances de luminothérapie. Merci encore pour cet inventaire très utile à notre bien-être.

  2. Etre Bien says:

    Bonjour et Merci pour votre commentaire élogieux.
    Effectivement, les ampoules les plus chaudes ne sont pas les plus efficaces pour la luminothérapie, mais elles offrent une atmosphère agréable.
    Mieux vaut les garder pour le soir…

Votre avis nous intéresse