Bougies auriculaires Hopi, l’avis du Sophrologue à l’oreille

Bougies auriculaires Hopi, l’avis du Sophrologue à l’oreille

Les bougies Hopi, sont connues surtout pour leur action purificatrice des conduits auditifs. Mais au delà de leur contribution à l’hygiène auriculaire, elles possèdent des vertus relaxantes hors du commun. Sous l’effet de leur douce chaleur, les muscles et les tissus de la zone auriculaire se détendent, la circulation sanguine se fluidifie et les énergies se régénèrent. Surtout, elles permettent d’initier de véritables séances de relaxation, portées par le crépitement délicat de la cire d’abeille. Les professionnels du bien être, conscients du pouvoir apaisant de ces bougies auriculaires, les emploient régulièrement pour décontracter leur patients.
Marie Antonini, sophrologue adepte de yoga, intègre l’usage des bougies Hopi à sa pratique thérapeutique. Elle nous livre ici ses secrets d’utilisation de ces calumets de la paix intérieure.

Bougies Hopi et sophrologie

1. Comment avez vous découvert les bougies Hopi ?

Je ne sais plus exactement, je crois que c’était pendant ma formation en cycle fondamental, on en avait parlé avec les autres élèves.

2. Comment intégrez vous ces bougies auriculaires à l’approche sophrologique ?

En fait je ne les conseille pas de prime abord.  J’intègre une séance bougies auriculaires Hopi au cours de l’année pour les groupes, mais je n’en parle que très rarement en individuel. Uniquement si j’entends parler de bouchons d’oreilles ou soucis dans ce style.

Cliquez pour découvrir les véritables bougies Hopi

3. Comment vos patients réagissent-ils quand ils découvrent cette bougie ?

Ceux qui ont découvert les bougies auriculaires Hopi m’en reprennent régulièrement.

4. Suite à l’utilisation de bougies Hopi, quelle est leur sensation ?

Je sais qu’ils apprécient l’apport de chaleur dans le conduit auditif, la détente que cela procure. Le dégagement des voies aériennes qui s’en suit.

En savoir plus sur l’action des bougies d’oreille Hopi

Bougies auriculaires Hopi, conseils d’utilisation

5. Pour les bougies auriculaires, quelle fréquence d’utilisation préconisez vous ?

Je leur préconise une fois par mois; c’est ainsi que j’utilise moi-même les bougies Hopi. Je ne conseille pas plus ( notamment pour des questions de budget )

6. Utilisez vous ces bougies d’oreille à titre personnel ?

Oui bien sûr, nous organisons un rituel… huiles essentielles en diffusion, musique douce et relaxation!

7. Avez vous testé des copies de bougies Hopi ?

Jamais… Pourtant certaines bougies auriculaires contiennent des huiles essentielles et j’ai été tentée…

NB : Les huiles essentielles étant toutes très fragiles,  la chaleur de la combustion des bougies d’oreille les décomposent et les transforment en corps dénués de vertus. Les bougies auriculaires aux huiles essentielles ne sont donc pas plus efficaces que les bougies Hopi classiques.

 

Marie Antonini est sophrologue de l’école Caycédienne, titulaire d’un master spécialiste de la branche socio-prophylactique.
Initiée à l’écoute de son corps par 25 ans d’expression théâtrale, elle a suivi des formations de communication et d’expression corporelle. Curieuse de l’équilibre physique et mental, sa quête du mieux-être l’a guidé vers des études de sophrologie.
Son crédo : « aller au devant des autres, les accompagner à leur propre découverte » pour « aider, soulager, et transmettre les messages de mieux-être ».
Sa recherche de l’ « harmonie corporelle » s’est enrichie d’une formation en hatha-yoga, qu’elle j’enseigne depuis, avec beaucoup d’enthousiasme.
Sur Internet : sophrologie-antonini.fr

 

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, June 14th, 2012 à 15 h 37 min dans les catégories Thérapeute. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

2 commentaires

  1. JEROME Nathalie says:

    J’en avais entendu parlé, cela parait intéressant, merci.

  2. chirurgie esthétique Tunisie says:

    j’entendu plusieurs fois de ce terme mais franchement c’est la premier foi que je connais la définition, merci Marie

Votre avis nous intéresse