Chute de cheveux : 4 causes d’alopécie au peigne fin

Chute de cheveux : 4 causes d’alopécie au peigne fin

     Le cheveu est plus complexe qu’il en a l’air. Composé d’une partie visible, la tige, et d’une partie invisible, la racine, sa santé implique un nombre incalculables de facteurs. Au bout de 5 ans d’existence, il meurt et se laisse tomber, inexorablement remplacé par un autre. Ce cycle de chute naturelle et de renouvellement se répète environ 25 fois par vie. Mais ce mécanisme fragile risque de s’enrayer à la moindre agression. Le cheveu chute alors mais ne se renouvelle pas. Si certaines chutes de cheveux  dépendent d’un facteur génétique, la plupart d’entre elles sont réactionnaires. A quoi les cheveux réagissent-ils lorsqu’ils décident de choir ?

I. Santé du cuir chevelu

Cuir chevelu sain, chute de cheveux au loin

Une peau en bonne santé est une peau qui résiste au passage du temps.
Bien entretenue, elle conserve longtemps ses propriétés de base, la fermeté et l’élasticité.
Le cuir chevelu n’échappe pas à cette règle. Lorsque ces propriétés s’amenuisent, votre chevelure en pâtit directement.

  • Suffisamment ferme

La racine du cheveu est implantée dans le follicule pileux. S’il perd de sa fermeté, le cuir chevelu devient incapable de la retenir. Les risques de chute de cheveux augmentent.

  • Suffisamment souple


Les fibres de collagènes entourent le follicule pileux.

Si ces fibres perdent leur élasticité, elles étouffent le cheveu à la racine.

Ainsi compressé, il se dévitalise et chute, tôt ou tard.

Découvrez le Hair Grow Plus, pour purifier et assainir le cuir chevelu

Mauvaise circulation sanguine et capillarité

Une circulation sanguine insuffisante est mauvaise à la fois pour le cuir chevelu et pour les cheveux qui le surplombent. Empêchant la nutrition et la détoxication des tissus, elle nuit à leur vitalité. Et contrarie la pousse des cheveux mais aussi l’efficacité des remèdes utilisés en cas de chute de cheveux.

La qualité de la circulation sanguine dépend de l’élasticité des parois vasculaires. Elle même dépendant de la quantité d’élastine et de collagène, éléments constitutifs de ces parois. Si, par malheur, ils viennent à manquer, la circulation s’en trouve contrariée et la chevelure abimée.

Excés de Sébum

La Séborrhée, sécrétion de sébum, est un processus naturel du cuir chevelu.
Ce film lipidique protège toute la surface de la peau.
Associé à la sueur, il lui évite à un trop grand dessèchement. Il la protège des microbes en l’acidifiant. Lui assure une certaine imperméabilité. Et maintient sa souplesse intacte.

Il lubrifie aussi poils et cheveux. En excès sur le cuir chevelu, le sébum rend les cheveux gras. Et entraine une acidité néfaste à la santé des bulbes capillaires. Asphyxiés, les cheveux sont proches de la chute.

Apparition d’endopéroxydes cytotoxiques

Ces agents toxiques s’attaquent au cuir chevelu et aux racines des cheveux. Ils proviennent des radicaux libres, conséquence inéluctables du vieillissement du cuir chevelu. Sous le poids des ans, les membranes cellulaires se désintègrent, les phospholipides s’oxydent et les radicaux attaquent. La chute de cheveux semble inéluctable.

Pour revitaliser, testez le Shampoing et Sérum Ultimate hair energy

II. Mauvaise alimentation des cheveux

Les aliments des cheveux

Les cheveux sont vivants. Et comme toute structure vivante, ils ont besoin de se nourrir pour vivre et se développer. Ils se sustentent grâce aux multiples vaisseaux sanguins présents sur le cuir chevelu. De quoi ont ils besoin ?

  • D’acides aminés soufrés, principaux composants de la kératine
  • De vitamines B et E qui participent aux fonctions vitales des cheveux
  • De minéraux ( fer magnésium calcium ) et oligo éléments ( zinc sélénium et sodium ) essentiels à l’élaboration des tissus capillaires.

En cas de carences de ces composantes, votre cuir chevelu en pâtit, vos cheveux chutent et votre état de santé général décline.

Ces carences peuvent provenir

  • D’une pauvreté – quasi certaine – des apports alimentaires.
  • De manques conjoncturels, comme le manque de fer après un accouchement.

Ne désespérez pas, cette chute de cheveux est réversible : quand le manque est comblé, les cheveux recommencent à pousser.

Manque de silicium

Parmi les oligo éléments indispensables à la bonne santé des cheveux, le silicium occupe une place prépondérante. Constituant 6% des phanères ( cheveux et ongles ) il joue un rôle essentiel dans dans leur formation.

Il forme des ponts entre les molécules de kératine, protéine fibreuse de la couche profonde de l’épiderme, constituant ainsi poils cheveux et ongles.

A savoir : les cheveux les plus pauvres en silicium sont les cheveux blonds.

Pour nourrir en profondeur : la lotion capillaire au Silicium

III. Stress, hormones et chevelure

Stress, à un cheveu de la chute

Le stress en excès accélère la chute de cheveux. Comme tout bouleversement hormonal, il impacte le corps en profondeur, de la pointe des orteils jusqu’à la racine des cheveux. Au moment du stress, les cheveux arrêtent carrément de pousser. Ce phénomène débouche quelques mois plus tard sur une chute de cheveux.

La sédentarité est un facteur aggravant ; l’activité physique étant un des meilleurs moyens de se libérer du stress.

Bouleversements hormonaux et capillaires

Les bouleversements hormonaux comme l’accouchement, la ménopause ou une dépression nerveuse peuvent également précipiter la chute de vos cheveux.

Pour stimuler, essayez la brosse à cheveux à impulsion dermique

IV. Chaleur et cheveux secs

Chaleur et chute de cheveux

Les cheveux n’aiment pas la chaleur d’une manière générale.
Une exposition excessive aux ultra violets du soleil ou des cabines les rendra secs et cassants. Sans protection ( corps gras ou chapeau ) ils risquent de griller comme un feu de paille.

Pour retrouver de la souplesse, pensez à l’huile d’Argan

En cas de chute de cheveux importante, ( plus de 100 cheveux par jour ) et prolongée (plus de 6 semaines) n’hésitez pas à consulter un dermato…

D’autres facteurs, comme un mauvais entretien, peuvent être fatals à votre capillarité. Nous les traiterons ces causes non négligeables de chute de cheveux dans un prochain article.

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, July 26th, 2012 à 16 h 57 min dans les catégories Sante naturelle. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Votre avis nous intéresse