Et si cure d’Automne débutait par nettoyage des poumons?

Et si cure d’Automne débutait par nettoyage des poumons?

Pourquoi, l’Automne venu, doit on faire attention à nos poumons ? Serait ce à cause d’une toxémie élevée héritée de l’été ? Serait ce plutôt une des conséquences du stress et de l’air pollué de la rentrée ? Ou serait ce encore parce que la médecine chinoise considère l’automne comme propice à cet organe ? Quel qu’en soit le motif, à cette saison, le poumon est l’un des émonctoires les plus sollicités. Comment le soutenir dans sa lutte contre les toxines ? Existe-t-il une detox poumons ? Nos conseils pour une bon nettoyage des poumons.

I. Toxines accumulées et toxémie élevée

A. Toxines héritées de l’Eté

L’été est une saison propice à l’accumulation de toxines dans l’organisme en général, dans les poumons en particulier. ( Lire : l’été, une des causes de la grosse fatigue de la rentrée ? )

Pour 2 raisons.

  • La chaleur

Les fortes chaleurs compliquent la bonne élimination des toxines, principalement celle des matières grasses. Entravant la bonne circulation du sang, elles ralentissent le processus d’élimination et condamnent les toxines à stagner dans corps.

  • Alimentation inadaptée

L’été, saison de vacances et de liberté, est propice aux écarts de conduite alimentaire.

La chaleur torride nous précipite vers des aliments rafraichissants aux compositions douteuses ; riches en sucres, en graisses et en colorants de toutes sortes.

Nous ingérons substances au mieux peu diététiques, au pire toxiques, difficilement assimilables par l’organisme et génératrices de toxines.

Résultat, à la fin de l’été, un nettoyage des poumons, et de tous les émonctoires est souhaitable pour entrer dans la saison froide en bonne santé.

B. Automne, stress et Toxines

Le retour aux obligations professionnelles et scolaires, la pluie, l’humidité, le froid, l’obscurité … toutes les contingences de nos vies citadines sont porteuses de stress.
Sous son emprise néfaste, nous fabriquons de nouvelles toxines, au lieu de produire des vitamines essentielles à notre équilibre.
Elles s’agrègent à la toxémie débordante de l’été, assaillent nos émonctoires, poumons en tête, et nous fragilisent un peu plus.

A la sortie de l’automne, le nettoyage des poumons n’est plus seulement souhaitable, il est indispensable.

Cliquez pour découvrir les Ampoules de Luminothérapie Air Pur

II. Retour à un environnement toxique et pollué

A. Pollution urbaine et COV

Après le grand air, la grisaille et les effluves de fumées d’échappement. Après les vacances aérées, le retour à des appartements confinés, saturés de particules toxiques.

En effet, nombreuses sont les substances toxiques qui habitent notre environnement urbain.
Parmis elles, les Composés organiques volatiles, ( COV ) chimiques et hautement toxiques que l’on retrouve dans les fumées d’échappement ou de cigarettes, dans les peintures ou dans les atmosphères lourdes  de nos appartements confinés.

Toujours pas convaincus de la nécessité d’un bon nettoyage des poumons ?

Cliquez pour découvrir le Mini Purificateur d’air Clé USB

B. Les poumons, émonctoires asphyxiés

Ces substances dangereuses se rajoutent à la toxémie déjà élevée de nos organismes saturés. Ingérées par nos poumons, elles s’incrustent dans les alvéoles pulmonaires et gagnent les différents organes via le sang. Elles demandent un surplus de travail à nos émonctoires épuisés qui s’échinent à les éliminer.

Les poumons, en première ligne, tentent de les filtrer, des les empêcher de pénétrer plus profondément au sein de l’organisme. Ils recrachent le trop plein de particules toxiques au travers de glaires et de mucosités.

Mais ce travail de filtrage, de detox des poumons, se révèle rapidement insuffisant. Débordés, ils ne parviennent pas à tout arrêter et d’autres émonctoires se retrouvent mobilisés pour tenter d’enrayer l’invasion.
Les poumons, engorgés de mucosités, deviennent un haut lieu de prolifération des bactéries et se retrouvent à la merci des virus prêts à frapper en cette saison froide. Ne faudrait il pas enfin ce décider, pour ce nettoyage des poumons ?

L’air pur des vacances n’est plus qu’un lointain souvenir. Notre organisme doit surmonter ce « choc atmosphérique » et se réhabituer à ce trop plein.

Il est nécessaire de l’accompagner dans sa lutte contre l’air vicié.

Notre toxémie atteint des sommets provoquant fatigue, dérèglement du système immunitaire et dépression saisonnière. Que faire pour s’en occuper ?

Cliquez pour découvrir les purificateur d’air Light Air

III. La solution, le nettoyage des poumons

A. Les poumons, organes dépuratifs de l’automne

Les poumons sont considérés par la médecine chinoise, à l’instar de intestins, comme les organes dépuratifs phares de l’automne. D’après cette approche chrono biologique, ils sont particulièrement actifs et réactifs sous l’influence énergétique de cette saison.

L’encombrement de ces organes est synonyme de toxicité, de bactéries et de maladies.
Les excès de mucosités, signes d’une surcharge émonctorielle, empêchent l’oxygénation et qui déclenchent au moindre refroidissement bronchite, sinusite, rhume…

Travailler sur les poumons dans leur saison de prédilection, optimise :

  • La qualité du drainage
  • La stimulation de leur activité dépurative.
  • Leurs fonctions d’oxygénation de l’organisme.

Dégagez vos poumons avec les huiles essentielles Sibubêne Bio

B. Nettoyage des poumons, comment bien détoxifier ?

  • En limitant la toxicité de l’atmosphère

Lutter contre la pollution permet de soulager le travail émonctoriel des poumons.

En assainissant l’air de son environnement, en limitant la présence de particules toxiques, on facilite la tache de tri et d’élimination des toxines. Le nettoyage des poumons se fait de manière naturelle. Les poumons fournissent plus facilement de l’oxygène aux organes et ne s’épuisent plus dans des taches d’élimination. Ainsi, la toxémie locale et générale chutent et tout l’organisme retrouve vigueur et santé.

Les purificateurs d’air sont particulièrement indiqués pour assainir l’atmosphère de votre logement.

Accompagnés  des ampoules air pur, aux anions purificateurs, ils débarrassent vos logements confinés de toutes les particules néfastes et malodorantes et facilitent le nettoyage des poumons.

Cliquez pour découvrir les Ampoules de Luminothérapie Air Pur

  •  En pratiquant de l’exercice physique dans un environnement sain

L’exercice physique est le meilleur moyen de décrasser les poumons ; d’éliminer les substances toxiques qui s’incrustent peu à peu dans nos alvéoles pulmonaires. Comme par magie, les alvéoles s’ouvrent et les toxines sont expurgées. Le sport, le nettoyage des poumons le plus efficace.

L’idéal étant de pratiquer l’exercice physique dans un environnement atmosphérique sain.
Si tel n’est pas le cas, les alvéoles ouvertes au maximum, capteront plus de substances toxiques qu’elles n’en rejetteront.

C’est la raison pour laquelle, fitness et purificateur d’air s’entendent à merveille.

Découvrez le Back Right, appareil de fitness et d’exercices pour le dos


[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, September 6th, 2012 à 18 h 57 min dans les catégories Sante naturelle. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

2 commentaires

  1. JB says:

    Article intéressant!
    Je viens de m’installer dans un nouvel appartement et je voulais changer d’ampoules pour des basses consommation mais je crois que je vais essayer ces ampoules Air Pur.

  2. Etre Bien says:

    Bonjour,
    Merci pour ce gentil commentaire.
    Si vous essayez les ampoules Air Pur, n’hésitez pas à nous donner un retour après utilisation.
    Votre avis de professionnel du bien être sur leurs 3 qualités ( Luminothérapie, Air Pur et Basse consommation ) nous intéresse.

Votre avis nous intéresse