Hopi, médecine douce et santé naturelle

Hopi, médecine douce et santé naturelle

Les Indiens Hopi appartiennent à la longue tradition de soigneurs et de guérisseurs amérindiens.
Connus pour les bougies d’oreille, c’est leur approche scientifique des plantes médicinales, qui forge leur réputation. Pour eux, la connaissance des plantes et de la nature n’est pas seulement un moyen de traiter des symptômes. Elle s’inscrit dans une philosophie plus vaste, une démarche spirituelle, quasi mystique d’harmonie avec la nature, le monde et les esprits.
Transmise de shaman en sorcier à travers les âges, nous vous en transmettons quelques fragments dans cet article.

Hopi, plantes médicinales et traditions

Les Indiens Hopi sont un peuple à part

Aridité et respect des traditions

Les Indiens Hopi vivent au coeur du désert, au Nord Est de l’Arizona, depuis le VIIe siècle. L’aridité, l’obsession de l’eau deviennent rapidement des facteurs identitaires et culturels.

Leur isolement relatif  a réduit l’impact de la civilisation espagnole et a permis de garder intactes les traditions et les valeurs de cette société aborigène.

Paix, harmonie et nature

Leur nom, Hopi, signifie la paix .
A l’inverse de leurs voisins Navajos, qu’ils appellent Tasavuhta, (ceux qui fracassent le crâne), la violence et la guerre ne les intéresse pas.
Leur existence est dédiée à la paix, avec la nature, les hommes et les esprits.

Agriculture et plantes médicinales

Ils installent leurs villages sur les hauts plateaux d’Arizona, les « mesas » et décident de vivre d’agriculture, malgré l’aridité et la sécheresse.

A la différence des tribus voisines, ils ne se contentent pas de cueillir des plantes à portée de main, ils les recherchent, les étudient et les cultivent. Les plantes, médicinales ou pas, n’ont bientôt plus de secret pour eux.

Ainsi, ils mettent à jour les vertus de l’échinacée, qu’ils cultivent abondamment sur les hauts plateaux.

Les Hopi, herboristes et guérisseurs

Au sein du peuple, la maitrise des plantes est partagée par tous.

Phytothérapeutes

De nombreux adultes connaissent et utilisent librement bon nombre de remèdes naturels maison lorsque le besoin s’en fait sentir.

Rebouteux

Il y a aussi des spécialistes, des rebouteux capables de réparer des os brisés et de réduire des fractures.
Les rebouteux ont aussi un savoir, connaissance de traitements à base d’herbes.

Shamans et sorciers

Seulement dans des cas très graves on appelle le sorcier ou des sociétés religieuses pour localiser le sort et contrer la magie du démon.

Médecine Hopi, douce et universelle

Médecine universelle

La médecine Hopi est intéressée à la restauration de la santé de ceux qui souffrent. Fidèle à leur idéal de paix, cette conception inclut les enfants et les adultes, les Hopi et les autres.

Médecine par les plantes

Le médecin Hopi est essentiellement un herboriste, bien qu’il utilise quelques remèdes d’origine animale et minérale. Il utilises les pouvoirs de nombreuses plantes médicinales, telles que le Nopal pour soulager, soigner et guérir.

Médecine douce et spirituelle

Beaucoup de ces médecines sont personnifiées et ont des connotations cérémonieuses et surnaturelles.
En ceci, elles ressemblent au reste de la nature.

Le praticien Hopi insiste sur le fait que les médications elles même sont les « soigneurs », les symboles par lequel l’esprit associé va agir.

Lui est seulement un intermédiaire qui réunit le « soigneur » et le malade.

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, December 22nd, 2011 à 10 h 13 min dans les catégories Pionniers de la médecine naturelle. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Votre avis nous intéresse