L’été, une des causes de la grosse fatigue de la rentrée ?

L’été, une des causes de la grosse fatigue de la rentrée ?

Ca y est, l’été est officiellement terminé ! Cette douce parenthèse de chaleur et de vacances s’est refermée, laissant place à un cortège de souvenirs et au tumulte de la rentrée. Emplis de soleil, de famille et de repos, nous devrions nous sentir frais et dispo, prêt à affronter les défis du quotidien. Mais la réalité est parfois éloignée de ce tableau idyllique. Entre la chaleur accablante et les excès des vacances, l’été n’est pas de tout repos. Si l’on y prend pas garde, au lieu régénérer nos forces, cette saison peut nous vider de toute énergie. Résultat, nous nous trouvons dépourvus, une fois la bise automnale venue. Alors, l’été, une des causes de la grosse fatigue de la rentrée ? Retour sur les conséquences d’un été mouvementé.

2 menaces pèsent sur notre santé à l’orée de cette saison

1. Accumulation de Toxines, grosse fatigue en vue

En été, les flots de transpiration qui s’échappent de notre corps ne suffisent pas à éliminer la toxémie galopante de notre organisme. En effet, cette saison est propice à l’accumulation de toxines. Pour au moins 2 raisons.

La chaleur, frein à l’élimination des toxines

Les fortes chaleurs contribuent à l’accumulation des toxines au sein de notre organisme. Elles compliquent la bonne élimination des toxines, principalement celle des matières grasses.

Entravant la bonne circulation du sang, les fortes chaleurs condamnent les toxines à stagner et s’entasser dans notre corps, sans parvenir à trouver la sortie. Leur élimination est trop lente. La toxémie grimpe et c’est tout l’organisme qui vacille.

Le conseil être bien
Purifiez votre organisme avec la cure détox bio

Alimentation inadaptée et toxémie élevée

Pendant l’été, nos bonnes résolutions alimentaires ont tendance à tomber à l’eau. Saison de vacances et de liberté, nous nous autorisons des grands écarts de conduite alimentaire. Nous ingérons allègrement moultes substances chimiques, difficilement assimilables par l’organisme qui génèrent à leur tour, bon nombre de toxines.

Dans ce contexte étouffant d’élimination difficile, ces substances se rajoutent à la toxémie élevée. C’est la saison des barbecues, des restaurants, des escapades gastronomiques. Nous commençons à payer l’addition de ce genre d’excès alimentaires lorsque l’été se termine.

Certaines circonstances atténuantes, comme la chaleur, nous obligent à nous tourner vers des aliments rafraichissants. Assoiffés de fraicheur, nous nous jetons sans réfléchir sur des glaces et autres soda aux compositions plus que douteuses. Riches en sucres, en graisses et en colorants de toutes sortes, leurs composés chimiques et peu diététiques se rajoutent sans pitié dans nos organismes saturés. L’équation est simple : toxémie explosée + émonctoires saturés = grosse fatigue assurée.

Le conseil être bien
Profitez de l’été pour éliminer en randonnées avec un podomètre, des semelles de sport et des Chaussettes Randonnée Anti Bactériennes

 2. Carences, grosse fatigue et asthénie

Nous ressentons toujours une grande lassitude au début de l’automne. Cette grosse fatigue n’est pas due uniquement à la flemme de nous replonger dans la monotonie du quotidien. Elle est aussi le fait de différentes séquelles laissées par l’été.

Trop plein de toxines et grosse fatigue

Comme nous l’avons évoqué plus haut, en été, les raisons ne manquent pas de faire exploser sa toxémie. L’accumulation de toxines dans l’organisme entraine une saturation des organes dépuratifs et une débauche d’énergie de leur part pour tenter de faire face à ce raz de marée. Résultat, l’organisme s’épuise et la fatigue s’installe.

Le conseil être bien
Evacuez les toxines pendant votre sommeil avec les patchs detox

Chaleur extrême, fatigue suprême

La chaleur extrême épuise le corps pendant l’été. Notre corps dépense énormément d’énergie à lutter contre la chaleur et à refroidir nos organes vitaux.

D’autre part, si la transpiration permet d ‘évacuer un nombre respectable de toxines, elle élimine également énormément de sels minéraux et de substances nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Lorsque les chaleurs se font insoutenables, la quantité de ces substance perdues augmente et notre corps s’affaiblit.

Le conseil être bien
Hydratez et dégustez avec la pastille de purification de l’eau Hydr’Activ

Chaleur, carences alimentaires et asthénie

La chaleur modifie notre alimentation. Le fait de nous tourner vers des aliments les plus rafraichissants possibles nous fait délaisser des aliments fondamentaux, riches en nutriments et minéraux. Nous avons une fâcheuse tendance à nous passer de céréales et à abuser de fruits et légumes. Il n’est pas rare de présenter des carences au début de l’automne, responsables elles aussi de notre grosse fatigue.

Le conseil être bien
Faites le plein de vitamines et minéraux avec les noyaux d’abricot bio

Chaleur, insomnies et mauvais sommeil

En été, les chaleurs torrides perturbent profondément notre sommeil. Des études récentes établissent une corrélation indéniable entre chaleur et insomnies.

Si vous ajoutez à cela les moustiques et une vie nocturne exaltée, vous obtenez un sommeil perturbé et une grosse fatigue latente.

Le conseil être bien
Luttez contre les insomnies avec l’oreiller à eau rempli d’eau fraiche

 

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, September 22nd, 2011 à 16 h 03 min dans les catégories Sante naturelle. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Votre avis nous intéresse