Massage Sarawak : exotique et bénéfique ?

Massage Sarawak : exotique et bénéfique ?

Dans la série des massages originaux, j’ai nommé le massage Sarawak.
Ce nom ne vous dit peut être rien, mais ce massage originaire de Malaisie, avec ses bercements, ses huiles essentielles et son cocooning est en train de se faire un nom au sein de la confrérie des stressés occidentaux.
Coralie Augusto, spécialiste en massages du monde a bien voulu nous faire quelques confidences exaltantes sur ce massage exotique.
Plaisir et dépaysement garantis!

Massage Sarawak, de la Malaisie au bien être

1. Le massage Sarawak, qu’est ce que c’est ?

Le massage Sarawak est un massages aux huiles, très doux, très cocooning et très relaxant.

2. Quelle en est l’origine ?

Ce massage oriental vient de Malaisie. Plus précisément de l’état de Sarawak où il est traditionnellement enseigné de mère en fille sur des nattes au sol.

3. Quelles sont ses spécificités par rapport à un massage classique ?

C’est un massage au sol, avec certains mouvements très spécifiques tels que les bercements sarawak.

4. A qui est il destiné ? Quels sont ses effets ?

Ce massage est universel; il est destiné à tous.
Ses effets : un relâchement des tensions et du stress et surtout un travail sur la mémoire cellulaire. Il procure un effet très réconfortant et libérateur de tensions émotionnelles.

Spécificités du massage Sarawak

5. Pouvez vous nous en dire plus sur le « bercement Sarawak » ?

Le bercement Sarawak est une technique de bercement de la peau, de douceur et profondeur rappelant à notre mémoire le bercement de la maman, ce qui entraîne réconfort et détente psychique.

6. Le cocooning, de quoi s’agit il ?

Le cocooning est une façon de masser, chaleureusement, le corps se sent en sécurité et libère ses tensions.

7. Quelles huiles essentielles utilisez vous pour le massage ?

Huiles utilisées :  huiles vierge avec comme huiles essentielles : huile essentielle de lavande, huile essentielle de géranium de tunisie, et de l’huile essentielle d’orange douce.

8. Dans quels buts ?

Détendre le corps en douceur en le mettant en confiance, en lui rappelant la douceur de notre enfance. Ainsi en sécurité, l’esprit peut se relâcher plus librement, et on s’endort paisiblement.

9. Qu’apporte la proximité du sol dans ce massage ?

Au sol car c’est l’origine traditionnelle, et le contact est complètement différent lorsque l’on est au sol plutôt que sur une table, on a la sensation de plus s’enfoncer dans le matelas au sol, que sur une table, et on peut mieux se relâcher.

Massages du monde

10. Pourquoi vous intéresser aux massages du monde ?

C’est une passion chez moi, je suis tombée dans la marmite au point de changer de métier, et de quitter le métier de d’infirmière pour devenir praticienne de bien-être.
J’ai découvert différentes techniques qui m’ont données envie de découvrir celles dans chaque pays. Chaque massage raconte un peu l’histoire de son pays et on peut non seulement voyager par le corps mais aussi par l’esprit.

11. Comment vous êtes vous formée à ces techniques, ces sagesses ?

J’ai fait plusieurs écoles de massages en France, puis j’ai commencé à voyager pour découvrir d’autres techniques. Mes voyages se sont agrémentés de fabuleuses rencontres avec des personnalités emplies de sagesses et de partages que je remercie humblement.

12. A propos, qu’apprend on dans vos formations ?

Dans mes formations vous pouvez apprendre différents massages du monde tels que:
Sarawak, Deep relax, Hawaïen, Suédois, Amérindien, Siam, Indien, Marocain, Turc…

Conseils pour le massage

13. Peut on se masser seul ?

On peut tout à fait se masser seul, c’est de l’auto-massage inspiré de techniques asiatiques, soit pour se détendre, ou se tonifier.

14. Quel conseil donneriez vous au masseur amateur ?

Au masseur amateur, je donnerai les 4 conseils suivants:

  • 1- Aimer le «  toucher »
  • 2- Redécouvrir le corps tel un sculpteur avec de l’argile entre les mains
  • 3- Des gestes enveloppants fermes et chaleureux.
  • 4- Ne jamais oublier une bonne posture de son corps lorsque l’on masse.

 Pour réussir vos massages, pensez à l’huile essentielle musculaire Algibène

 

Coralie Augusto est une praticienne de bien être, agréée par la Fédération Française de Massage Bien être. Infirmière de formation, elle décide de se consacrer, corps et âme, au monde du massage bien être et se spécialise dans les massages du monde. Désireuse de transmettre son savoir et ouvre le centre vitalbody.
Elle donne une formation sur le massage Sarawak les 10 et 11 Mars. Pour plus de détails : les sens de la terre.

 

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, March 8th, 2012 à 7 h 56 min dans les catégories Thérapeute. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

2 commentaires

  1. Martine Poiret says:

    “Vous êtes tombée dans la marmite au point de changer de métier”…
    Je suis en train de bifurquer moi aussi. L’ex-infirmière a décidé de ne plus s’occuper que du bien-être. J’aurais aimé intégrer le massage aux soins infirmiers car cela manque douloureusement surtout chez les personnes âgées qui ont tant besoin de contact physique, chaleur et douceur et non seulement des soins désincarnés…
    Mais voilà…jamais le temps! Juste de temps en temps un petit massage des mains ou du ventre.

  2. Etre bien says:

    Bonjour,
    Merci pour votre témoignage. Il est vrai que le massage pourrait apporter un plus indéniable dans la prise en charge des personnes âgées.
    Elles ont particulièrement besoin de sentir de l’affection, et de garder la conscience de leur corporalité.
    Avez vous plus de temps aujourd’hui à consacrer aux massages ?

Votre avis nous intéresse