Valériane : de la détente au sommeil, il n’y a qu’une fleur

Valériane : de la détente au sommeil, il n’y a qu’une fleur

     La valériane, plante médicinale au nom poétique, est réputée pour ses propriétés calmantes depuis l’antiquité. Les médecins de la Grèce antique, le grand Hippocrate en tête, la prescrivent pour traiter l’insomnie. Au moyen âge, elle fait des merveilles comme tranquillisant et somnifère. Au delà de l’Atlantique, les amérindiens s’en servent pour soigner l’épilepsie et différentes sortes de blessures. Aujourd’hui encore, ce remède naturel est plébiscité par les insomniaques de tous poils. La Valériane mérite-t-elle vraiment le surnom de « valium naturel » ?
Une démonstration tout en détente. 

Valériane, détente et apaisement nerveux

Un anti stress mondialement reconnu

La valériane est mondialement reconnue comme traitement de l’agitation nerveuse, de l’anxiété ainsi que des troubles du sommeil qui en découlent.
Les hautes instances scientifiques telles que l’organisation mondiale de la santé, l’European Scientific Cooperative of Phytotherapy ( ESCOP ) ou la commission E allemande valident l’usage thérapeutique de cette plante au bois dormant lorsque l’angoisse guette ou que le marchand de sable prend du retard.

Valériane : études cliniques à l’appui

L’action apaisante de la valériane a été constatée cliniquement sur nos amies les bêtes. En effet les études ont démontré son implication dans la réduction du stress et de l’anxiété. Il se pourrait qu’elle agisse directement sur les messagers chimiques du cerveau. Les recherches menées sur nos congénères n’ont pour l’heure pas permis de cerner l’action de ce Valium végétal sur leur cerveau humain. Cela dit, peu importe l’explication, pourvu qu’on ait l’ivresse.

Cliquez pour découvrir la valériane bio somnifère naturel

Quand l’insomnie n’est plus qu’un mauvais rêve

Un somnifère naturel

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la valériane sert de somnifère naturel depuis les prémices de l’antiquité.
Surtout, lorsqu’il s’agit de combattre une insomnie liée à l’agitation nerveuse et à l’anxiété, son efficacité est adoubée par la communauté scientifique.
Les sujets testés constatent fréquemment un meilleur sommeil et une diminution de la fatigue.

Cela dit, les chercheurs ont du mal à transcrire ces améliorations en critères objectifs tel que le temps d’endormissement ou le nombre de réveils nocturnes.

Valériane et science : des recherches délicates

La difficulté des recherches tient à 3 raisons :

  • L’absence d’uniformité des recherches
    Les scientifiques n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un protocole de recherche unique. Ils tâtonnent quant au dosages des extraits ou à la durée du traitement. Ce qui explique une disparité des résultats obtenus.
  • La qualité des extraits de valériane utilisés.
    Cette plante étonnante possède en son sein plus de 150 composés chimiques dont les proportions sont fonction des conditions de culture et de récolte ainsi que des procédés de fabrication. Pour bien faire, il faudrait utiliser des extraits de qualité strictement équivalente afin d’obtenir des résultats rigoureux.
  • La nature de l’insomnie
    joue un rôle prépondérant dans la teneur des résultats.
    Une infinité de facteurs interviennent façonnent la nature de l’insomnie. L’un d’entre eux, le facteur psychologique, peut peser en faveur des résultats obtenus avec le placébo. Là encore, il faudrait comparer des insomnies identiques, ce qui relève plus de l’exploit que de la science.

En tout cas, tous les chercheurs sont d’accord sur le besoin de poursuivre et d’harmoniser les recherches afin de saisir l’essence de l’action de la valériane sur l’insomnie.

Une efficacité scientifiquement prouvée

D’ailleurs, dans le cadre des troubles du sommeil liés au syndrome des jambes sans repos, des essais cliniques récents ont entériné une amélioration du sommeil et une diminution de la somnolence diurne.

Tous s’accordent aussi sur le rôle décisif de la valériane lorsqu’elle interagit avec d’autres plantes du sommeil (Mélisse) au sein de remèdes traditionnels. Des essais cliniques ont consacré l’efficacité de ces remèdes lorsqu’il s’agit de déraciner troubles du sommeil et insomnies de nos cerveaux affaiblis.

Et puis, contrairement aux somnifères chimiques, la valériane garantit un réveil facile.

Cliquez pour découvrir les autre Plantes pour Dormir

Attention, relaxation extrême

Le revers de la médaille de la valériane

Attention aux effets sédatifs ! Mieux vaut éviter de conduire, de se servir d’une tronçonneuse ou de passer un examen après une prise de valériane. Cette plante relaxante peut parfois accomplir son oeuvre au delà de vos espérances et vous plonger dans une douce somnolence. Toutes les activités périlleuses requérant une attention particulière sont donc à rayer de votre agenda.

Valériane : un tranquillisant sans contre indications

Pas de contre indication spéciale pour cette plante apaisante.
Prudence toutefois quant à l’usage de ce Valium végétal si vous êtes enceintes, allaitantes ou enfants.
Pour plus de précisions sur la posologie recommandée, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé.

Découvrez Sommeil Bio, mélange de plantes pour le sommeil

 

[WuPhooey id=”m7x3r3″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Etre Bien le Thursday, April 19th, 2012 à 17 h 32 min dans les catégories Plantes medicinales. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

1 commentaire

  1. JEROME Nathalie says:

    merci pour ce partage très intéressant et …efficace!

Votre avis nous intéresse